Ils utilisent les données de Mir@bel !

Les données de Mir@bel étant en licence ouverte [voir les conditions d'utilisation], elles sont réutilisées dans de nombreux endroits... Voici une liste (non exhaustive) de ces usages extérieurs. Cette page mentionne les affichages dans d'autres outils ou interfaces sans détailler les utilisations réalisées pour de la curation de données (avec l'Abes, l'ISSN,...).

Vous utilisez aussi les données de Mir@bel ? Signalez-le nous et nous l'indiquerons sur cette page !

Au niveau national, en France

Abes

L'Agence bibliographique de l'enseignement supérieur en France (Abes) affiche les données de Mir@bel dans deux outils.

Le catalogue collectif du Système universitaire de documentation Sudoc signale tous les accès en ligne au texte intégral en libre accès qui sont repérés via Mir@bel.

Cet affichage est réalisé via une localisation Abes [source Mir@bel] : exemple.

La base de connaissance Bacon propose des fichiers descriptifs des accès en ligne repérés dans Mir@bel (au format Kbart). Ces fichiers sont ensuite réutilisés, notamment dans des outils de découverte.

InSHS

La campagne 2023-2024 de subvention aux revues de l'Institut des sciences humaines et sociales (InSHS) du CNRS utilise les données de Mir@bel pour faciliter le dispositif de recension d'informations. Les revues qui candidatent doivent donc préalablement être référencées et à jour dans Mir@bel.

Dans des catalogues de bibliothèque

Liste de catalogues affichant les accès en ligne repérés via Mir@bel, avec à chaque fois des exemples pour les pages concernées : liste de revues, notice de périodique ou notice d'article.

via Koha ⇄ Mir@bel :

via le service d'enrichissement de Syracuse :

ou par d'autres moyens :

Pour en savoir plus sur les possibilités offertes par le plugin Koha ⇄ Mir@bel et le service d'enrichissement de Syracuse, consultez la page d'aide.

Dans les outils de découverte des bibliothèques

Les données de Mir@bel permettent de valoriser les contenus en libre accès dans les outils de découverte. Les bibliothèques qui souhaitent l'activer choisissent les fichiers descriptifs de ces accès en ligne parmi ceux que Mir@bel fournit à la base de connaissance Bacon.

  • via l'outil de découverte Primo (SGBm Alma) : Sorbonne Université, Université Bordeaux Montaigne, ULiege Library...

Dans des bases de données documentaires

  • Sign@l (base de sommaires et de dépouillement d'articles en sciences humaines et sociales) : pour l'affichage de l'historique des titres de revues, au niveau d'une revue, d'un sommaire et d'un article.

  • Repère (index analytique qui dépouille les articles diffusés dans 660 périodiques spécialisés ou d’intérêt général de la francophonie) : pour les accès en ligne, au niveau de la revue et de chaque notice d'article dépouillé dans la base. [base non consultable publiquement]